Annulations de festivals en cascade

L'annonce de l'interdiction des rassemblements importants jusqu'à mi-juillet minimum, par le Chef de l'Etat le 13 avril dernier, a sonné la sentence d'annulation des plus grands festivals en France.


Printemps de Bourges, Hellfest, Lollapalooza et Solidays avaient annoncé l'annulation avant cette annonce. Avignon, Francofolies, Eurockéennes, Main Square, Nuits de Fourvière, Art Rock, Garorock, Europavox, Marsatac, Musilac, Déferlentes, Jazz à Juan, Jazz à Vienne... et tant d'autres, même dernièrement les Vieilles Charrues se sont inclinés pour le bien de leur public. Ces festivals qui accueillent plusieurs milliers de personnes chaque année ne pourront pas le faire en 2020. Une vraie onde de choc s'abat sur la sphère culturelle. Le coeur gros mais aussi l'inquiétude est évidemment de mise pour les directeurs de ces festivals sur le maintien des subventions et des mécènes afin de reprendre en 2021 dans les meilleures conditions possibles.


Seul Rock en Seine (du 29 août au 1er septembre, 100 000 spectateurs) reste en suspens avec l'inquiétude de la fermeture des frontières, handicap pour ses têtes d’affiche.


Malgré un déconfinement prévu mi mai, un été donc bien difficile s'annonce pour tous les amoureux des festivals et de la musique en live notamment.


Aucune certitude, mais quelques "petits festivals" pourraient se tenir en 2020




Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic