La comptabilité analytique dans une association

La comptabilité analytique ou comptabilité de gestion permet à une association d'avoir une meilleure vision de la nature et du volume de ses dépenses. Elle permet de prendre des décisions pour l'orientation des activités et facilite la recherche de financement.


C'est aussi un outil qui permet une meilleure transparence vis à vis des tiers qui apportent des fonds (dons, subventions) pour des projets déterminés, les adhérents, les dirigeants.

Elle permet ainsi de connaître le coût de revient d'un projet et facilite l'établissement du compte-rendu financier des subventions affectées à un projet précis.


Mise en œuvre et intérêt d'une comptabilité analytique en association

La mise en œuvre d'une comptabilité analytique par projet ou activité de l'association nécessite une réflexion préalable.

Il s'agira de réfléchir à la fois sur le projet associatif dans son ensemble, les moyens humains et l'analyse des temps, les activités proposées aux adhérents, le coût des activités et leur financement et enfin, les clés de répartition à choisir pour obtenir une répartition adaptée à chaque association.

La comptabilité analytique commence toujours par la saisie des écritures comptables avec affectation des recettes et dépenses aux différents projets (par le biais d'axes ou de codes de rattachement par exemple selon le logiciel utilisé).

La balance des comptes peut ensuite être extraite pour finaliser l'affectation en fonction des clés de répartition sélectionnées pour les charges indirectes ou être utilisée directement pour obtenir les chiffres, projet par projet.

Il s'agit de déterminer à la fois :

les coûts par secteurs d'activité ou pour un financement dédié ;la contribution du secteur d'activité à la réalisation du résultat global de l'association.

Pour faciliter cette comptabilité analytique, le logiciel Assoconnect permet l'affectation directe à un projet ou une activité, dès la saisie de l'écriture comptable et sans extraction de la balance.

L'objectif, in fine, est de détecter les dépenses excessives ou non nécessaires et de mesurer le seuil d'équilibre d'une opération (colonie de vacances, pièce de théâtre, établissement).

L'association peut ensuite « éditer des documents de gestion dédiés à chacun de ses projets, après avoir fait la somme des recettes et dépenses pour un budget donné » explique Alvina Gervy, responsable produit finance chez AssoConnect.


L'affectation des charges à un projet déterminé


En comptabilité analytique et pour le calcul d'un coût de revient, on distingue les charges directes des charges indirectes (liées au fonctionnement global).

Les matières premières sont généralement valorisées à leur prix d'achat auquel s'ajoutent les frais d'acquisition et font l'objet d'un suivi de stock.

Les charges de personnel peuvent être réparties en fonction du temps consacré à chaque projet.

Les autres charges seront imputées aux activités auxquelles elles correspondent. Ainsi, la location d'une salle pour le projet A ne pose pas de problème particulier.

Enfin, les charges difficilement attribuables à un projet déterminé ou charges indirectes (frais administratifs par exemple) feront l'objet d'une clé de répartition.

Dans les cas les plus simples, il s'agira d'un pourcentage en fonction du temps passé, de l'importance des projets, de la surface d'un gymnase utilisé pour le projet, du temps d'occupation d'un local par exemple.

Pour les associations les plus importantes, la répartition des charges indirectes se fera en fonction de clés de répartition, déterminées à partir de centres d'analyses lorsqu'elles utilisent la méthode des coûts complets.

D'autres méthodes comme les coûts directs, les coûts variables ou le coût marginal (le coût d'une unité supplémentaire produite), permettent de déterminer un seuil d'équilibre, à partir duquel le projet ne coûte rien à l'association.

Les associations qui se lancent dans la comptabilité analytique peuvent utiliser Assoconnect, un logiciel à jour du règlement de l'ANC applicable dès 2020, pour obtenir un « résultat » spécifique à chacun de leurs budgets, projets ou section de l'association.


Source : compta-online.com


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic